Comment bien choisir sa mijoteuse ?

 

Revenu du travail en étant accueilli par les bonnes odeurs d’un petit plat mijoté toute la journée ! Nous baverons d’avance. Comme son nom l’indique, une mijoteuse est conçue pour cuire lentement les aliments sous la chaleur indirecte des éléments chauffants logés dans le caisson. Cet appareil existe depuis plus de 30 ans, mais a connu un retour ces dernières années. Il faut dire que la mijoteuse a des avantages qui ont vraiment quelque chose à séduire! Cela fait gagner du temps, ce qui peut être utile pour les personnes qui ont des journées trépidantes. Tout ce que vous avez à faire est de rassembler tous les ingrédients d’une recette (préparée le matin ou la veille) et de les mettre dans la mijoteuse avant de sortir manger le soir sur le chemin du retour. Gagnez du temps, mais aussi de l’argent. La mijoteuse est une meilleure option.

La mijoteuse économise de l’argent en rendrant plus tendre la viande. Selon l’Agence de l’efficacité énergétique du Québec, la cuisson avec une mijoteuse consomme jusqu’à 80% moins d’énergie qu’avec une cuisinière traditionnelle. Convaincu? Alors, voici quelques conseils pour faire un bon achat.

Critères d’achat

La dimension

Vous pouvez trouver différents modèles ; 2, 4, 6 et 8 litres. Cela prend habituellement 1 litre par portion. Nous pourrions choisir un petit format si nous vivons seuls ou en couple. Cependant, si vous pensez par exemple faire cuire un poulet entier, vous aurez besoin d’une mijoteuse avec une taille plus grande.

Ronde ou ovale, la mijoteuse? La ronde est parfaite pour faire cuire une soupe. Si vous voulez faire cuire une volaille, un rôti ou une longe de porc, une mijoteuse ovale fera bien l’affaire. La sélection est faite en fonction de nos habitudes culinaires.

Les conteneurs

Les récipients sont souvent conçus avec des matériaux en grès émaillé. Amovibles, ils sont logés dans une boîte en métal et peuvent aller dans le lave-vaisselle. Certains récipients ont un revêtement antiadhésif, mais cette option n’est pas recommandée, car même un revêtement antiadhésif de très bonne qualité aura une durée de conservation plus courte qu’un revêtement d’émail. Le couvercle de la mijoteuse peut être en verre trempé ou en grès. Le seul avantage du verre est que vous pouvez observer ce qui mijote sans avoir à ouvrir le couvercle. Les couvercles avec des attaches qui tiennent sur le conteneur sont à éviter, car ils se cassent et sont souvent incapables d’être réparés. Une couverture simple est très bonne. Assurez-vous que les poignées sont isolées et assez larges pour une bonne prise en main, même avec des gants!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *